Les fées des RH se transforment en sirènes pour vous parler de la Fish! Philosophy®

Allez, prenez vos maillot de bain, masques, palmes, tubas et plongez avec nous dans l’univers de la Fish! Philosophy® !

Mais la Fish Philosophy®, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un concept venu d’une poissonnerie ! En 1997, John Christensen, un réalisateur de film, visite le marché Pike Place Fish Market à Seatlle. Il découvre une manière un peu particulière de travailler dans la joie et la bonne humeur. Il les filme puis modélise une nouvelle théorie des organisations qu’il formalise dans un livre intitulé « Fish! A Remarkable Way to Boost Morale and Improve Results » co-écrit avec Stephen C. Lundin et Harry Paul. En gros, l’idée c’est qu’une équipe est plus efficace en s’amusant.

        

La Fish Philosophy® repose sur quatre principes :

  • Etre là, vraiment là, présent ici et maintenant pour les personnes dans son équipe, pas seulement là physiquement mais également émotionnellement. C’est un principe issue de la pleine conscience : être dans le moment présent. Etre pleinement présent en réunion, dans les échanges avec son équipe c’est faire preuve d’écoute active et une manière de donner de la reconnaissance.
  • Jouer, s’amuser, utiliser sa créativité. Cet état d’esprit « fun » peut être utilisé dans beaucoup de situations. On peut en effet mettre du jeu ou du fun dans toutes les corvées ménagères, par exemple danser en passant l’aspirateur… Ce principe est applicable également dans le cadre professionnel. Créer un environnement ludique et distrayant permet de libérer l’enthousiasme et la créativité et donc l’émergence de nouvelles idées.
  • Mettre du soleil dans leur journée : faire un acte positif gratuit par pure gentillesse ou donner un feedback positif permet de faire plaisir aux autres et de se faire plaisir en même temps ! Créer un environnement bienveillant renforce l’entre-aide et la confiance, facilite la communication, les échanges et la collaboration et donc permet d’éviter les incompréhensions, les tensions et les conflits.
  • Choisir son attitude : nous pouvons choisir nos modes de réaction aux événements : est-ce que mon réflexe quand je reçois un email qui ne me plait pas c’est de m’énerver et de répondre du tac-au-tac de manière agressive ou est-ce que je prends le temps de lire entre les lignes, ne pas m’emballer et chercher à comprendre ? Est-ce que j’ai tendance plutôt à me focaliser sur tout ce qui est négatif ou à l’inverse je porte mon attention sur le positif, les succès, les réussites… ?

Alors, rejoignez la communauté des poissons et amusez-vous en travaillant !        

Pour en savoir plus :

 

Partagez

Une réponse

  1. Merci Estelle pour cette immersion dans le quotidien du travail. Cette conceptualisation de la « fish philosophy’ rappelle l’importance de mettre en place des choses simples, mais pour autant trop souvent oubliées dans notre environnement de travail. Bienveillance, humour, élimination des irritants sont autant de postures ou d’outils qui contribuer à créer des conditions motivantes dans le travail quotidien de nos richesses humaines.
    Cela me paraît un point de départ fondamental pour appuyer la mise en place de politiques RH, bien souvent écrites mais rarement traduites en actions concrètes et visibles.
    Rappelons le. Personne ne peut motiver quelqu’un mais tout à chacun peut contribuer à mettre en place des conditions favorables à la motivation d’un collaborateur. Keep thinking…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers articles