Humanitalents était invité par Coordination SUD à un atelier le 19 juin intitulé « Violences sexistes et sexuelles : entre difficultés d’appropriation sur les terrains et conséquences multiples pour les ONG ».

L’atelier s’est déroulé en trois temps : tout d’abord, nous avons présenté les résultats de l’enquête que nous avons réalisée en décembre 2018 sur les perceptions des humanitaires en ce qui concerne les questions de harcèlement, exploitation et abus sexuels, ensuite l’entreprise Reverto a présenté sa solution qui utilise la réalité virtuelle à des fins de prévention du harcèlement sexuel au travail et enfin, Oxfam France et Action Contre la Faim ont témoigné sur les conséquences du scandale qui a touché les deux organisations en 2018.

Les participants ont pu échanger tout au long de cette demi-journée sur différentes thématiques concernant les violences sexuelles au sein des ONG : prévention, gestion de crise, impact, culture organisationnelle…

Humanitalents s’associe à Coordination SUD pour faire des violences sexuelles un sujet incontournable au sein des ONG. Continuons à libérer la parole, c’est la première étape !

Si vous n’avez pas encore lu notre rapport d’enquête, allez faire un tour ici. Il existe aussi un livret plus court qui résume notre analyse disponible ici. N’hésitez pas à les partager !