Fort.e d’une riche expérience de Directeur.rice Pays vous avez envie de vous investir et de consolider une mission au volume opérationnel conséquent ?

Vous souhaitez travailler en collaboration très étroite avec divers partenaires ?

Le mandat de la CRf et les programmes VIH-Tuberculose ainsi que de préparation et riposte aux épidémies vous intéressent ?

Ce poste est fait pour vous !

A PROPOS DE LA CROIX ROUGE FRANÇAISE

La stratégie 2019-2021 de la délégation en République du Congo est structurée autour de 2 axes principaux : le renforcement de capacités de la Croix-Rouge Congolaise, et la santé avec un focus particulier sur deux thématiques (VIH-Tuberculose et préparation et riposte aux épidémies). La programmation en cours est composée de 5 projets/Programmes :

Le projet de renforcement des capacités de la Croix-Rouge Congolaise pour une amélioration durable de la santé et de l’accès à l’éducation dans le département de la Bouenza. Il a démarré le 1er mars 2018 pour une durée de 42 mois. Il est financé à 90% par la délégation de l’Union Européenne et 10% par des fonds propres, pour un total de près de 800 000 euros.

Le projet de renforcement des capacités de la Croix-Rouge Congolaise pour une amélioration durable de la résilience des populations du département du Pool. Démarré officiellement le 1er février 2020 pour une durée de 36 mois, il est financé à 90% par la DUE et 10% par fonds propres, pour un budget total d’environ 1,5 millions d’euros.

La gestion des Centres de Traitement Ambulatoire (CTA) de Brazzaville et de Pointe Noire, spécialisés dans la prise en charge globale des personnes vivant avec le VIH. A ce jour, ils prennent en charge plus de 6 000 patients, soit un quart des personnes vivant avec le VIH sous traitement ARV dans le pays. La CRf en assure la gestion par délégation du Ministère en charge de la Santé et grâce à diverses sources de financement. Il est prévu que le Ministère en charge de la Santé en reprenne la gestion au 1er janvier 2021, et la CRf met actuellement un projet visant d’une part l’évolution des CTA en centres nationaux de référence sur le VIH et, d’autre part, l’accompagnement du ministère sur le transfert d’activités et de gestion.

La CRf est le Bénéficiaire Principal de la subvention VIH/Tuberculose 2018 – 2020 du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme (FM), pour un montant total de plus de 16 millions d’euros. Dans ce cadre, la CRf est responsable de la gestion financière et programmatique de la subvention, avec notamment l’achat et l’approvisionnement en antirétroviraux (ARV) et antituberculeux (AT) afin de couvrir 90% de la file active du pays pour le VIH-Sida et 100% des patients tuberculeux. Il s’agit aussi pour la CRf d’accompagner les programmes nationaux de lutte contre le VIH et la tuberculose dans la mise en œuvre des activités liées à la subvention : la distribution des produits de santé dans plus de 80 structures de santé, la supervision de ces structures pour appuyer et améliorer la qualité de la prise en charge ainsi que la sécurisation de la chaîne d’approvisionnement des produits de santé, de l’achat jusqu’à la dispensation aux patients.

Enfin, la Croix-Rouge française met en place un Programme d’appui à la riposte nationale COVID-19, et plus largement, de renforcement de la préparation et de riposte aux épidémies au niveau de 6 départements du pays (Brazzaville, Pointe-Noire, Bouenza, Niari, Cuvette, Sangha). Deux propositions de projet complémentaires ont été soumises pour un montant total de 2,6 millions EUR sur 12 mois :

Un Projet financé par la Délégation de l’Union Européenne (DUE), avec un cofinancement de TOTAL E.P, d’un montant de 1, 5 millions d’euros sur un an, dont l’objectif général est  de Renforcer les capacités de Prévention, de Préparation et de Riposte aux Épidémies en contexte COVID19 dans 6 départements du Congo Brazzaville. Les 4 résultats attendus de ce Projet sont :

Un Projet financé par l’agence Française de développement (AFD), dont l’objectif général est de limiter la propagation de la pandémie et favoriser l’accès sécurisé aux soins de santé primaire des populations dans trois pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale (Niger, République centrafricaine, Congo). Les actions au Congo de ce Projet ont pour objectif spécifique de Renforcer les capacités de riposte et de préparation aux épidémies au COVID-19 dans 6 départements. Elles sont budgétées à hauteur de  1 100 000 euros sur 1 an. 

VOS PRINCIPALES RESPONSABILITES 

Le/la chef.fe de délégation assure la représentation de la Croix-Rouge française en République du Congo auprès de la Société Nationale hôte (la Croix-Rouge Congolaise), auprès des autorités Congolaises, auprès des partenaires techniques et financiers. Il/Elle coordonne l’ensemble des départements et projets/programmes de la Délégation et veille au respect des procédures et du Code de Conduite de la Croix-Rouge française.

Contexte

Contexte général du poste

Le/la chef.fe de délégation assure la représentation de la Croix-Rouge française en République du Congo auprès de la Société Nationale hôte (la Croix-Rouge Congolaise), auprès des autorités Congolaises, auprès des partenaires techniques et financiers. Il/Elle coordonne l’ensemble des départements et projets/programmes de la Délégation et veille au respect des procédures et du Code de Conduite de la Croix-Rouge française.

Contexte spécifique du poste

  • Basé à Brazzaville, le.la chef.fe de délégation sera amené.e, dans le cadre de ses responsabilités, à effectuer des missions terrain sur les différentes zones d’intervention de la CRF, notamment à Pointe-Noire, à Madingou, et dans d’autres zones si besoin.
  • Le poste de chef.fe de délégation est un poste en « family posting », avec un logement individuel. Par ailleurs, sur la base de certaines conditions spécifiques, le personnel expatrié salarié peut être autorisé à conduire – selon disponibilité des véhicules les activités terrain ayant la priorité.

Liens hiérarchiques et fonctionnels

  • Lien hiérarchique : assuré par le/la responsable géographique Afrique Centrale basé à Paris.
  • Lien hiérarchique : assure le management de 7 salariés
    • 1 Adjoint Chef de Délégation
    • 1 Coordinateur.trice RH
    • 1 Coordinateur.trice Renforcement de Capacités de la CRC
    • 1 Coordinateur.trice Fonds Mondial
    • 1 Coordinateur.trice Projet Epidémies
    • 1 Conseiller VIH-Santé
    • 1 Coordinateur des partenariats nationaux

Responsabilités

Représentation de la CRF et communication externe

  1. En lien étroit avec le coordinateur des partenariats nationaux, représente la CRf auprès des autorités nationales et apporte un soin particulier à une communication transparente et pro-active sur les activités menées
  2. Représente la CRf et/ou appuie les coordinateurs de projet dans leurs relations avec les partenaires techniques et financiers (Agence Française de Développement, Ambassade de France, Délégation de l’Union Européenne, Fonds Mondial, TOTAL…)
  3. Assure une participation de la CRf aux réunions inter-ONG
  4. Assure une représentation de la CRf aux différents ateliers thématiques, de lancement, de clôture, en lien avec les thématiques inscrites dans la stratégie de la CRf en République du Congo
  5. Veille à l’élaboration de supports de communication réguliers, afin de faire connaître les activités de la Crf au Congo

Collaboration avec la Croix-Rouge Congolaise

  1. De manière générale, maintient avec la CRC une relation équilibrée, de confiance, basée sur la transparence et le respect
  2. Est garant, pour la CRf, de la mise en œuvre de la feuille de route signée en décembre 2019 par les Présidents de la CRc et de la CRf, et organise, au moins tous les deux ans, un atelier de partenariat, en collaboration étroite avec le Pôle Relations Mouvement)
  3. Est garant.e de la bonne communication/transmission d’information vers le secrétariat général et le comité de direction de la CRc et s’assure de la bonne concertation du comité national de la CRc dans la prise de décisions stratégiques et opérationnelles
  4. Est garant.e de la mise en place et du maintien de cadres de concertation CRf/CRc et organise au besoin des ateliers ad hoc avec la CRc (nouvelle proposition de projet, autres)
  5. Veille à renforcer les modalités de renforcement de capacités au-delà de la seule logique projet (mise à disposition temporaire de compétences, etc.)
  6. Maintient les relations avec les autres instances du Mouvement présentes (CICR) et participe aux réunions de coordination mouvement

Suivi de la situation humanitaire et élaboration du positionnement stratégique de la CRf

  1. Veille sur les informations humanitaires et contextuelles, analyse de la structuration des acteurs présents au Congo, de leurs capacités ainsi que des politiques nationales et régionales mises en œuvre
  2. Collecte les documents produits par les différents acteurs présents au Congo : services étatiques, ONG, …
  3. Coordonne la définition de la stratégie pays et sur la zone, dans le cadre d’une concertation avec son équipe et la CRC, et en lien avec les services du siège concernés et veille à ce que les activités s’inscrivent bien dans le cadre de la stratégie de la Direction des Relations et des Opérations Internationales de la CRf
  4. Participe à l’élaboration de propositions de projets en coordination avec les coordinateurs.trices techniques et chef.fe.s de projets ainsi que les services supports concernés

Responsable de la sécurité des personnes et des biens dans le pays

  1. Collecte et met à jour les informations sur l’environnement sécuritaire en lien avec les acteurs compétents en la matière (SNU, Ambassade, ONG, CRC, autorités nationales)
  2. Prend les mesures adaptées à la situation sécuritaire en accord avec le Desk et le/la référent.e sécurité siège et en cas d’incident majeur qui touche à la sécurité du personnel et des biens ; Est garant.e de l’information et de la communication sur les règles de sécurité auprès de l’ensemble des équipes
  3. Informe le Desk et le/la référent.e sécurité siège des éléments clefs de la situation sécuritaire
  4. Est responsable de l’élaboration et de la mise à jour du plan de sécurité de la CRF au Congo

Management et encadrement des ressources humaines 

  1. Est garant.e du développement organisationnel adapté aux besoins de la délégation de la CRf au Congo
  2. Élabore et met à jour les profils de poste de ses collaborateurs directs ; Encadre au quotidien et évalue régulièrement ses collaborateurs directs ; Participe au processus de recrutement de ses collaborateurs directs en effectuant le dernier entretien
  3. En lien avec le.la coordinateur.trice RH, s’assure que les profils de postes des équipes sont régulièrement mis à jour, et appuie les responsables de département dans la structuration de leur équipe ; S’assure que l’encadrement des équipes est réel et que les évaluations du personnel sont régulières
  4. En lien avec le.la coordinateur.trice RH, fait respecter le code de conduite, le règlement intérieur, et de toutes procédures relatives aux ressources humaines ; Assure la médiation d’éventuels conflits avec le personnel national
  5. S’assure des conditions de vie des expatriés ; S’assure des conditions de travail des expatriés et du personnel national sur l’ensemble de la délégation
  6. En collaboration étroite avec le.la coordinateur.trice RH, veille au maintien d’un bon climat social

Communication, coordination et reporting

  1. S’assure de la bonne coordination et communication au sein de l’équipe de coordination
  2. Organise des réunions de coordination avec ses collaborateurs directs ; Est chargé.e de coordonner la communication et le reporting de la délégation vers le siège
  3. Organise des réunions d’information et de communication avec l’ensemble du personnel de manière régulière afin de partager les informations essentielles de la Délégation (arrivées/départs, nouveaux projets, perspectives, lancement de chantier, mission du siège, etc.) ou de manière ad hoc lors d’événements exceptionnels (événements sécu, ….)
  4. Assure au minimum une visite semestrielle sur chacune des sous-délégations

Supervision de la gestion des moyens supports

  1. Supervision de la gestion des moyens financiers
  2. Supervision des moyens logistiques 

Supervision de la mise en œuvre opérationnelle des projets 

  1. Supervise les plannings de réalisation et chronogrammes d’activités afin d’assurer une bonne exécution des activités dans les temps impartis
  2. S’assure de la conformité des activités aux engagements contractuels de la CRF vis-à-vis des bailleurs de fonds 
  3. Est garant.e de la mise en place de cadres de partenariats en conformité avec les objectifs du projet et compte-tenu du mandat des différentes parties prenantes
  4. S’assure du suivi-évaluation effectif des différents projets et appui la qualité des projets

Gestion de risques

  1. Identifie et analyse de manière permanente les risques pesant sur la Délégation (juridique, RH, opérationnel, financier, partenarial, etc.), et selon le niveau, en discute avec les coordinateurs ou avec le siège
  2. Propose des actions de gestion et coordonne/supervise la mise en œuvre, sur le terrain, du plan d’action validé
  3. Porte une attention particulière à la prévention des risques, à travers une coordination rigoureuse entre les départements, une communication fluide, un respect des procédures et textes encadrant l’action de la CRf en République du Congo

VOTRE PROFIL :

Directeur.trice Pays experimenté.e issu.e du développement ou de l’urgence.

Professionnel de la coopération internationale ou du développement qui souhaiterait donner un nouveau sens à sa vie professionnelle.

Capacité à gérer un volume opérationnel conséquent et à négocier avec différents acteurs.

FORMATION :

Vous avez une formation de type Master 2 Gestion de projet humanitaire ou formation équivalente.

EXPERIENCES :

Vous avez une expérience significative à un poste identique durant 3 ans.

Idéalement, vous avez connaissance ou vous avez déjà collaboré avec le Mouvement Croix-Rouge, vous avez déjà travailler au Congo ou en Afrique Centrale, vous avez une expérience relative aux projets de lutte contre le VIH/Sida.

COMPETENCES TECHNIQUES / SAVOIR-FAIRE SPECIFIQUES :

  • Maitrise du français (oral et écrit) indispensable
  • Aptitude dans la programmation opérationnelle
  • Très bonne capacité rédactionnelle, d’organisation et de coordination du travail
  • Très bonne capacité à négocier avec les autorités

COMPETENCES RELATIONNELLES/ SAVOIR-ETRE :

  • Aptitudes pour la communication et la diplomatie 
  • Sens des responsabilités
  • Esprit d’équipe 
  • Patience
  • Aptitude au management d’équipe et à accompagner des profils divers
  • Très bonne capacité d’écoute, de compréhension et de concertation
  • Forte motivation à travailler en partenariat très étroit avec un partenaire national
  • Résistance au stress
  • Rigueur, professionnalisme, transparence
  • Souplesse, adaptabilité, flexibilité : capacité à s’intégrer dans une organisation

LES CONDITIONS OFFERTES :

  • Lieu de travail : Brazzaville
  • Date de début du contrat : Octobre
  • Statut : CDD d’un an renouvelable, contrat de droit français
  • Salaire indicatif : entre 2 700 euros et 3 100 euros nets mensuels selon profil
  • Autres avantages :
    • Prise en charge à 100% du billet d’avion A/R pour les congés tous les 6 mois
    • 5 semaines de congés payés et 21 jours de récupération
    • Logement individuel
    • Votre affiliation à la Sécurité Sociale se fait via la Caisse des Français de l’Etranger
    • Vous souscrirez à la Mutuelle obligatoire de la Croix-Rouge Française (MFFOM) qui est prise en charge à 75% par l’employeur (25 euros par mois restant à votre charge)
    • Vous bénéficieriez également d’une assistance médicale et rapatriement (IMA Assistance), ainsi que d’une assurance prévoyance (décès/ invalidité)
    • Familly posting 

Vous vous êtes reconnu.e dans ce profil et le poste vous intéresse ?

Envoyez votre candidature (CV + lettre de motivation) avec la référence « CRF/CDC » à : avant le 21 septembre 2020*.

Dans votre lettre de motivation, répondez aux deux questions suivantes 

  1. Comment envisagez-vous le partenariat avec les autorités congolaises dans le cadre de la mise en oeuvre du projet d’envergure national de lutte contre le VIH-Sida et la tuberculose financé par le Fonds Mondial?
  2. Comment envisagez-vous le management d’une structure de soins dont le personnel est en partie rattaché à la fonction publique? 

*Humanitalents se réserve le droit de traiter les candidatures avant la date de clôture mentionnée ci-dessus.