Cette semaineanimait un atelier participatif sur le thème du turn-over pour les associations locales partenaires de Sidaction. 13 personnes représentant 9 associations venues de 8 pays d’Afrique et une thématique : la réduction le turn-over.

Tout au long de la semaine, des activités ludiques et créatives ont permis à chacun de partager ses problématiques spécifiques, ses enjeux, ses frustrations.

       

Des exercices collaboratifs et participatifs ont permis de catalyser l’intelligence collective du groupe vers la recherche de solutions concrètes et pragmatiques notamment sur l’amélioration du climat social.

     

Et tout ça dans une super bonne humeur bien sûr !

J’aimerais partager avec vous une des leçons apprises cette semaine : « donner de la reconnaissance, ça coûte zéro euro mais ça peut avoir un impact énorme ». 🙂

Un grand merci à  

 

2 réponses

  1. Un grand merci à Estelle qui a su animer cet atelier dans l’esprit de partenariat que nous défendons à Sidaction: l’échange d’expériences, la réflexion collective et la co-construction des savoirs… cela étayé par une expertise technique précise qui permet de proposer des solutions concrètes et adaptées aux besoins de chacun.e.

  2. Cet atelier montre à quel point l’intelligence collective peut-être un véritable levier pour aborder des sujets RH sensibles et trop souvent abordés uniquement sur un angle technique. Au-delà de l’importance de mettre en place des indicateurs et des tableaux de bord, n’oublions pas que la motivation et le reconnaissance sont des leviers puissants qui peuvent impacter la qualité de l’environnement de travail. et donc la fidélisation des employés. Un atelier de ce type permet justement de travailler sur sa posture et ses propres représentations. dans la recherche de solutions concrètes pour lutter contre le turn-over.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.